Le château sera bientôt centre d'art

Dans le cadre de la mise en valeur de son patrimoine et de son histoire, la ville d’Aubenas mène depuis plusieurs années de nombreuses opérations de requalification de son centre ancien, comme la restauration de la place du château, celle des Cocons ou encore celles du Barry et du 14 juillet.
Le prochain grand projet concerne le château en plein cœur de ville. Véritable figure de l’architecture ardéchoise, il fait l’objet d’importants travaux pour, à terme, devenir un centre d’art contemporain et lieu de résidence pour les artistes. Ce projet ambitieux complétera une politique culturelle déjà très dynamique.
La première tranche des travaux débutera dans quelques semaines. Elle concerne la rénovation extérieure du château avec notamment la restauration de la façade et de la toiture.
D’un point de vue architectural, cet édifice porte les marques des familles seigneuriales qui l’ont habité depuis le 12ème siècle jusqu’à la Révolution. Une mission d’archéologie murale effectuée en septembre 2015 et février 2016 par le bureau d’études archéologiques Eveha a permis d’établir en partie l’évolution du château à travers ses pierres et ses fresques. Les résultats confortent la Municipalité dans son choix de proposer un projet cohérent d’un point de vue architectural et historique : le château des Montlaur va retrouver une unité d’époque !

Création d'un centre d'art contemporain

Le projet de centre d’art contemporain s’inscrit dans la continuité d’une politique culturelle globale et du travail entamé depuis de nombreuses années en direction de l’art contemporain, notamment par l’accueil d’artistes tels que Rachid Koraïchi, Djoti Bjalava, Evaristo, Agatha Ruiz de la Prada ou plus récemment Rossine et Maître Akeji, trésor national vivant au Japon.
Il s’agit pour la Ville et le territoire de se doter d’un nouvel équipement géré de manière encore plus professionnelle dans une perspective de développement humain, culturel et économique. Le centre d’art contemporain d’Aubenas s’adressera aux habitants et sera également un pôle d’attraction pour des publics extérieurs, amateurs d’art, collectionneurs, artistes...
La programmation d’expositions, d’installations régulières, en lien avec d’autres lieux, favorisera la création contemporaine en résonance avec l’identité et l’histoire de la Ville.

Une archéologie murale révèle les jardins supsendus

Une mission d’archéologie murale effectuée en septembre 2015 et février 2016 par le bureau d’études archéologiques Eveha a permis d’établir en partie l’évolution du château à travers ses pierres et ses fresques. La dernière en date a concerné la façade nord-ouest du rez-de-chaussée.
« L’observation des maçonneries et le piquetage des enduits contemporains viennent bien confirmer la complexité du site dont l’évolution est toujours lisible dans ses murs. Le sondage pourtant limité à une bande d’un mètre de hauteur sur un seul parement et un seul niveau de cette ancienne façade a révélé de nombreux états, principalement de la fin des périodes moderne et contemporaine. (...)
Si la datation se confirmait, la terrasse et les jardins ouvrant en hauteur sur l’entrée du château ont participé à l’évolution de la construction militaire vers une résidence nobiliaire au cours du 17ème siècle. Le 19ème siècle va lui donner une nouvelle façade en la fermant au nord avec la construction de la salle Marcel Gimond. La toiture terrasse de la nouvelle pièce participe au rythme de la façade tout comme la fenêtre, la porte d’accès principale et la croisée qui la surmonte. Avec les dernières constructions, le 20ème siècle viendra réduire l’emprise de la terrasse et lui donner l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui », expliquent Laurent  Fiocchi et Brunilda Bregu, en charge de cette mission.
Le projet de réhabilitation du château d’Aubenas pourrait consister à retrouver en partie les jardins suspendus aménagés par les Ornano au 17ème siècle.

Rénovation du bâti

Le projet de réhabilitation du château d’Aubenas ne concerne pas seulement le volet culturel. Il prend aussi en compte la nécessité de valorisation du lieu et de son histoire.
La réhabilitation du bâti va se faire en plusieurs phases. La première tranche de travaux va débuter dans quelques semaines. Elle concerne la rénovation des toitures et des extérieurs. Elle est conditionnée par l’état sanitaire des toitures, charpentes, façades et menuiseries, notamment la façade nord la plus exposée. Le donjon, qui n’a pas fait l’objet de travaux récents d’entretien, nécessite également une intervention urgente.
Les travaux extérieurs se réaliseront sur deux années. En 2017, ils concerneront le secteur donjon, central et secteur Sud : révision des charpentes et toitures vernissées des tours, remplacement des descentes d’eau pluviale, remplacement des menuiseries défectueuses, nettoyage complet des parements en pierre de taille, reprise des fenêtres à meneaux... En 2018, ils concerneront le secteur Nord-Ouest avec notamment la révision des charpentes et toitures.
Les tranches suivantes concerneront la restauration intérieure et l’agencement du musée : restauration des éléments structurels et architecturaux intérieurs (planchers, boiseries...), mise aux normes du point de vue de l’accessibilité, mise en place de circuits de visite...

 

Apportez votre soutien

Il est désormais possible de faire un don pour aider la commune dans son projet de réhabilitation du château en centre d’art contemporain et résidence pour les artistes.
Chaque don (privé, entreprises) ouvre droit à une réduction d’impôt.

Renseignements :
Mairie Annexe
Rue Georges Couderc
07 200 AUBENAS
04 75 35 76 98